7 nov. 2017

Le biotope de l'Ail

LE BIOTOPE DE L'AIL

RESUME

L'ail des vignes, allium vineale, s'associent à 2396 plantes compagnes potentielles et l'ail des jardins, allium oleraceum, à 1725 plantes compagnes. Sa plante totem est l'achillée millefeuille.

L'ail est un légume aromatique champêtre. C'est un milieu odorant et accueillant pour les insectes mellifères et graminicoles. Les plantes aromatiques sont présentes partout dans le biotope : couvre sol, racines, rhizomes, tiges, feuilles, fleurs, graines, bulbilles... On retrouve des essences de thymol, lineol, *********** , coumarine . 

L'ail à proprement parlé contient des composés soufrés, comme les brassicacées, les renoncules et les seneçons, souvent aux principes actifs allélopatiques ou toxiques, notamment pour les vers, les nématodes, les rongeurs et les herbivores, voir pour les autres plantes. Ces principes actifs pris isolément peuvent être allépopathiques. C'est pour ça que les plantes adoucissantes, apaisantes, mucilagineuses et gélatineuses font partie des plantes compagnes. La synergie s'opère grâce à la complexité de la biodiversité. 

Ces plantes calmantes, cicatrisantes, mucilagineuses, antihistaminiques jouent un rôle essentiel dans l'écosystème de l'ail,  aussi bien pour préserver les plantes des conditions arides et des uvs en été que pour adoucir les principes actifs de l'ail, qui peuvent être allélopathiques pour les autres plantes sensibles, ou les protéger contre les vers des mouches chez les légumes racines. Ensemble, tous ces principes actifs créent une synergie favorable à l'ensemble des plantes.

Le biotope de l'ail est propice à la culture d'aromates comme l’achillée mille feuille, l'origan, le thym serpolet, l'armoise, le millepertuis perforé, de céréales de la famille du fromental et des avoines en association avec des vesces, de légumes racines aromatiques comme la carotte, le salsifis, la chicorée en association avec des trèfles roses et/ou blanc, le lotier corniculé et la luzerne lupuline. 

Les fabacées qui fixent l'azote dans ces milieux arides sont les vesces, notamment la vesce cultivée, le lotier corniculé, le trèfle rose et la luzerne lupuline.

L'ail s'associent à beaucoup d'autres plantes compagnes sous réserve d'être associé à des plantes calmantes, apaisantes, comme le plantain lancéolé, sa plus fidèle plante compagne. 

L'ail pousse en abondance parmi les achilées millefeuille, le fromental et la vesce cultivée. Localement, à Uchon, on le trouve parmi les achilées millefeuille, les origans, les salsfisis, les carottes, les oseilles, les poiriers, les merisiers. On le trouve souvent avec un liseron dont sa tige floral est le support. 

Cultiver avec la sécheresse, les plantes aromatiques, les ombellifères, les mouches, les abeilles, les fourmis, les crickets, les Gloméromycètes.
*
>>> Consulter le projet du livre en ligne "Cultiver avec le Vivant".

Inflorescence d'ail des vignes, fleur et bulbilles.


LES BIOTOPES

Les biotopes

*
*
*

Les conditions de levée de dormance

*
*
*
*

L'optimum écologique

*
*
*
*
tableau tela botanica/corine biotope/

*
phytosociologie synusiale (Philippe Julve).

PHOTO/ de la plante dans son milieu sauvage/ 3 photos de biotopes différents

La biodiversité



L'ail des vignesallium vineale, connait 2396 plantes compagnes potentielles (plantes co-occurentes), l'ail des jardinsallium oleraceum, 1725 plantes compagnes, et le caramboleallium ampeloprasum, 563 (non représentatif car d'après seulement 43 relevés phytosociologiques).

Nous choisissons le biotope de l'ail des vignes et de l'ail des jardins comme référence pour le biotope de l'ail cultivé à Uchon. Le carambole servira de référence pour le biotope du poireau (autre article).

PHYTOSOCIOLOGIE

Le biotope de l'ail des vignes




Pour choisir un biotope sauvage existant :
L'ail des vignes est fidèle à 29 plantes fidèles. L'ail cultivé à toute les chances de s'adapter dans une prairie où vous trouver les plantes sauvages suivantes.

liste des plantes fidèles :
ail des vignes, plantain lancéolé, pâturin des prés, fromental, dactylis aggloméré, carotte sauvage, liseron des champs, gaillet vrai, vesce cultivée, pissenlit, flouve odorante, lotier corniculé, achillée mille feuille, renoncule âcre, renoncule bulbeuse, fétuque rouge, houlque laineuse, potentille rampante, oseille, ray grass, trèfle blanc, marguerite commune, séneçon jacobée, pâturin commun, brome mou, cirse des champs, panicaut champêtre, luzerne lupuline, fétuque des prés.

Pour choisir un biotope qui partagent les mêmes conditions de vie :
L'ail cultivé à une probabilité de s'adapter dans une prairie où vous trouver les plantes sauvages qui partagent les mêmes caractéristiques socio-écologiques que l'ail des vignes :

liste des plantes socio-écologiquement similaires :
vesce cultivée, liseron des champs, vesce à feuille étroite, vesce hirsute, crépis verdâtre, géranium à feuille découpé, brome mou, potentille rampante, véronique des champs, plantain lancéolé, 


http://sophy.tela-botanica.org/PSHTM/PS7287.htm

Tous biotopes confondus, les associations fidèles à la plante sont :

plantes fidèles + plantes socio-écologiquement similaires + autres plantes compagnes

GRANDES HERBACÉES : ail des vignes, carotte, achillée millefeuille, margueritte commune, seneçon jacobée, cirse des champs + chicorée, crépis verdâtre, cirse lancéolé 
MOYENNES HERBACEES : ail des vignes, plantain lancéolé, pissenlit, renoncule âcre, renoncule bulbeuse, oseille, panicaut champêtre + géranium à feuille découpée, mysosotis des champs + salsifis des prés, trèfle des prés (rose), ail des jardins, centaurée des prés, 
PETITES HERBACEES : véronique des champs + stellaire, petite pimprenelle, oseille à oreillettes, saxifrage granulée, 
POACÉES : pâturin des prés, fromental, dactylis aggloméré, flouve odorante, fétuque rouge, houlque laineuse, ray grass, pâturin commun, brome mou, fétuque des prés, laîche contiguë + chiendent officinal, fléole des prés
LIANESCENTES ou grimpantes : gaillet vrai, liseron des champs, vesce cultivée + liseron des champs
COUVRE SOL : potentille rampante, trèfle blanc, lotier corniculé, luzerne lupuline + véronique des champs ; stellaire
NFP : vesce cutivée, lotier cornculé, trèfle blanc, luzerne lupuline + vesce à 3 graines, vesce hirsute, trèfle des prés (rose)

CHAMPIGNONS : glomus
+ pleurote du panicaut (dans certains biotopes avec panicaut champêtre).

La plante est fidèle à *** plantes fidèles.
liste des plantes fidèles :

La plante partagent les mêmes caractéristiques socio-écologiques que :
liste des plantes socio-écologiquement similaires :

Autres :

tableau SOPHY plantes discriminantes

lien tableau SOPHY plantes abondantes discriminantes
http://sophy.tela-botanica.org/txtabd/PD5249.html
lien tableau SOPHY plantes abondantes socio-éoclogiquement similaires :
http://sophy.tela-botanica.org/txtsia/PA5249.html


les plantes fidèles
La plante s'associe fidèlement à
*
*
*

les plantes bio-indicatrices de l'abondance de l'ail des vignes >10%
possible optimum de productivité ?
Ces plantes indiquent des conditions favorables à une abondance d'ail des vignes (> 10% de la couverture du sol), ce qui pourrait corresponde à un optimum pour une culture ?
Lors de la prospection sur le terrain, l'abondance de ces plantes peuvent indiquer un milieu propice à la production d'ail.

  • achillée mille feuille
  • vesce cultivée
  • stellaire 
  • fromental
  • séneçon jacobée
  • ail des jardins
  • oseille à oreillettes
  • pâturin à feuilles étroites
  • saxifrage granulée
  • centaurée des prés.

biotopes cultivés favorables : 

  1. biotope à céréales et aromates, notamment achillée mille feuille, fromental/avoine, vesce, trèfle rose, lotier corniculé, oseille, panicaut champêtre, salsifis, marguerite, pissenlit (+ séneçon jacobée toxique).
  2. biotope à oseille, carotte, pâturin, fromental, liseron, vesce, chicorée, centaurée, plantain lancéolé, cirse, trèfle rose et blanc. (+ reoncule toxique)

les successions écologiques.

la dynamique écologique (d'après mes observations de terrain à Uchon) :
VERVEINE OFFICINALE > PLANTAIN LANCEOLE > LOTIER CORNICULE > FROMENTAL > ORIGAN > AIL > CAROTTE > SALSIFIS > ORTIE > BERCE

bords de route, chemins et murets : ail, origan, achilée, liseron, plantain lancéolé, trèfle rose > carotte > salsifis, ortie, berce, seneçon jacobée
formation de la haie > origan, ronce, prunellier > clématite vigne blanche, sureau > frêne.


Le biotope de l'ail des jardins



Les associations fidèles à l'ail des jardins sont :



GRANDES HERBACÉES :
MOYENNES HERBACEES :
PETITES HERBACEES :
POACÉES :
LIANESCENTES ou grimpantes :
COUVRESOL :
NFP :

FOUGÈRES ;
BRYOPHYTES :

CHAMPIGNONS :

BIOCENOSES
Flaure - Faune - Fonge - Bactéries

FLORE

Le rôle écologique des plantes

La plante s'associe fidèlement à (familles de plantes/rôles écologiques).
*
*
*


* les plantes mycorhiziennes
* les plantes médicinales
* les plantes synergiques




Groupes d'associations de plantes compagnes, d'après mes observations de terrain :

  • ail des vignes/liseron; ail des vignes/fromental; 
  • ail des jardins/origan/achillée/trèfle rose/plantain lancéolé/agrostide ;
  • céréales/vesces ; 
  • carotte/trèfle rose ou blanc/dactylis, 


CLÉ DE DESIGN > Cultiver avec la sécheresse et les plantes aromatiques.


FAUNE


INSECTES
mouches
syrphes
fourmis
abeilles
guêpes
papillons
araignées
cricket
sauterelle
mante religieuse
oiseaux
lapins
campagnol
renard

Les fourmis, les abeilles, les mouches, les syrphes, les guêpes parasitaires, les araignées, les crickets et les papillons sont omniprésents dans ce biotope, et forment un équilibre entre les populations vivants sur les ombellifères, les alliacées, les astéracées, les rosacées, les centaurées et les poacées. L'origan est une des plantes qui attirent presque toutes les communautés d'insectes du biotope.

plantes à mouches (ombellifères principalement), syrphes, guêpes parasitaires.
carotte
origan
berce
cigüe
clématite
sureau

les mouches du genre **** sont remarquables par leur biomimétisme avec les abeilles mellifères.

plantes à abeilles 
à fleurs blanches de type achillée, marguerite, vergerette du canada, armoise, trèfle blanc, clématite
à fleur jaune de type astéracées, salsifis, pissenlit, laitue, épervière, crépis, potentille
à fleur rose violine pimprenelle, origan, trèfle des prés, trèfle rose, ronce rose, églantier
à fleur bleu violine centaurée, knautie, chicorée, scabieuse
à fleurs bulbeuses : ail, pimprenelle, scabieuse, trèfles, panicaut,

plantes à fourmis
plantes myrmécophhiles (en symbiose avec les fourmis)
vesces, violette, pensée, laitue, mauve (?),

plantes à papillons
origan

CLÉ DE DESIGN > Cultiver avec les mouches, les fourmis et les abeilles.


FONGE

Les Mycorhizes :
Glomus
Il y a une corrélation entre les rosacées et les alliacées, que l'on retrouve à toutes les successions écologiques de l'ail, de la prairie au sous bois forestier avec les fraises des bois, les ronces, les prunelliers, les poiriers, les pommiers, les merisiers, en particulier fraise des bois et merisier.
Les Alliums (ails, poireaux, oignons), et les fraises des bois partagent les mêmes mycorhizes : Glomus sp.
auxquelles s'ajoutent les légumes racines comme le pissenlit, la carotte, le salsifis et la chicorée à partir du moment où une plante mucilagineuse, calmante, adoucissante et cicatrisante permet la symbiose indirecte entre alliacées - astéracées, comme le plantain lancéolé, la pensée, la violette, la mauve, la pâquerette, le calendula, l'arnica, la marguerite, la camomille...

Les Gourmets :
Pleurotes du panicaut, pleurotus eryngii, avec Panicaut champêtre, carotte, salsifis, chicorée, topinambour...

CLÉ DE DESIGN > Cultiver avec les champignons mycorhiziens du genre Glomus

************************************************

PERMACULTURE

les activités permaculturelles potentielles du milieu

* environnement et agriculture : aromatique, horticulture, ppam, céréales, foin, apiculture, entomoculture, cuniculture.
* écoconstruction : muret, terrasses, paille, bois d'oeuvre merisier poirier frêne chêne
* énergie renouvelables : panneau solaire, géothermie
* économie :
* technologie :
* culture et éducation : la pollinisation, les propriétés des plantes aromatiques et médicinales des chemins et des bords de routes.
* santé et bien-être : aromathérapie, huiles essentielles, tisanes
* gouvernance : gestion différencié de l'aménagement des voiries, politique écophyto gestion diversifiée des espaces verts, fauche et biodiversité

LE BIOTOPE CULTIVE DE L'AIL


DESIGN ECOCENTRE : 

  1. choix d'un milieu d'accueil favorable (outil de prospection : diagnostic de biodiversité) (prospection vs transformation du milieu)
  2. comprendre les potentiels du milieu et cultiver dans ce sens (ce biotope est-il plutôt favorable à la production d'aromates, d'huiles essentielles, de feuilles, de fleurs, de graines de racines ? ) (valoriser vs transformer)
  3. intégrer la biodiversité présente et spontanée au design (plantes sauvages = plantes compagnes vs mauvaises herbes, ne pas arracher les plantes sauvages). 
  4. enrichir la biodiversité du milieu avec des plantes compagnes sauvages et/ou cultivées fidèles à l'ail.
  5. adaptabilité du design : possibilité de transposer le compagnonnage sauvage à des variétés cultivées.
IMPORTANT  Il est important de spécifier une démarche agricole par rapport à une démarche botanique. La phytosociologie appliquée à l'agriculture nourrit un but alimentaire voir productif en plus d'un but écologique. Chaque biotope est plus ou moins favorable à certaines parties de la plante : feuilles, fleurs, graines, arômes, huiles essentielles, propriétés médicinales, systèmes de réserve, racine etc... Il est donc essentiel de comprendre les potentiels du terrain pour cultiver dans ce sens. L'activité et la culture se calquent sur les potentiels du terrain, et en potentialisent les effets.

LES ASSOCIATIONS SAUVAGES de référence

Le biotope de l'ail est propice à la culture associée 
  • ail - aromates 
  • ail - liseron (convolvulacées et polygonacées )
  • ail - céréales
  • ail - aromates - céréales - fabacées
  • ail - aromates - céréales - fabacées - plantes adoucissantes - légumes racines (carotte, salsifis, chicorée )
  • ail - poirier 
  • ail - merisier-cerisier
GRANDES HERBACÉES : ail des vignes, carotte, achillée millefeuille, marguerite commune, seneçon jacobée, cirse des champs, chicorée, crépis verdâtre, cirse lancéolé
MOYENNES HERBACEES : ail des vignes, plantain lancéolé, pissenlit, renoncule âcre, renoncule bulbeuse, oseille, panicaut champêtre, géranium à feuille découpé, mysosotis des champs, salsifis des prés, trèfle des prés (rose), centaurée des prés,
PETITES HERBACEES : véronique des champs, stellaire, petite pimprenelle, saxifrage granulée,
POACÉES : pâturin des prés, fromental, dactylis aggloméré, flouve odorante, fétuque rouge, houlque laineuse, ray grass, pâturin commun, brome mou, fétuque des prés, laîche contiguë, chiendent officinal, fléole des prés
LIANESCENTES ou grimpantes : gaillet vrai, liseron des champs, vesce cultivée, liseron des champs
COUVRE SOL : potentille rampante, trèfle blanc, lotier corniculé, luzerne lupuline, véronique des champs, stellaire
NFP : vesce cutivée, lotier cornculé, trèfle blanc, luzerne lupuline, vesce à 3 graines, vesce hirsute, trèfle des prés (rose)

LES TERRAINS FAVORABLES A L'AIL

L'adaptabilité de l'ail à plusieurs biotopes :
* adaptabilité certaine : plantain lancéolé, achillée mille feuille, origan, dactylis aggloméré.
* adaptabilité probable :
* adaptabilité potentielle :


  1. UN POTAGER D'AROMATES
  2. UNE PLANTATION CEREALIERE de type avoine
  3. UN VERGER DE POIRIER des terrains secs, pierreux et ensoleillé en particulier les poiriers, les prunelliers et les aubépines, et par extension avec des amandiers, des abricotiers et des oliviers selon les régions. 
  4. UN VERGER DE CERISIER merisier -frênaie, merisier-chêne ; des terrains forestiers plus riches, profonds et ombragés sous les merisiers et cerisiers, ou chêne, voir séchant en été, avec lesquels ils sont associés à d'autres aromates de sous bois comme le benoîte urbaine, le lierre terrestre, le géranium robert ou l'alliaire par exemple. Le Merisier a la particularité d'être un fruitier myrmécophile (symbiose avec les fourmis) et le sureau un ombellifère ligneux en symbiose avec les mouches, les syrphes et les guêpes.
LES POTENTIELS CULTURAUX DE CHAQUE MILIEU
valoriser les potentiels intrasqèques d'un milieu pour en dégager une activité en adéquation avec l'écologie du site, à l'origine des terroirs :
  • BIOTOPE AROMATIQUE à ORIGAN ACHILEE PLANTAIN LISERON MILLEPERTUIS THYM SERPOLET par exemple une prairie sèche, une bordure, un muret, avec sol superficiel, sec, rocheux à forte exposition aux UVS est propice à la culture de parties aériennes chez les aromates, d'huiles essentielles et de graines aromatiques, mais pas aux cornes des bulbes de l'ail ni aux racines pivots.
    >>> je cultive de l'ail aromatique, des tiges à ciboules, des semences résistantes à la sécheresse (bulbilles), des graines alimentaires aromatiques, des huiles essentielles, du miel 
    >>> les plantes bénéficient d'une concentration en huile, parfums et principes actifs.
    >>> j'économise un aménagement du sol et un système d'irrigation.
    >>> je diversifie mes cultures avec des aromates, du miel, des céréales, des semences, voir une activité pastorale saisonnière, des lapins ou du fromage de chèvre ou de brebis.
  • BIOTOPE MARAICHER à CAROTTE SALSIFIS SALADES PISSENLIT TREFLE un biotope intermédiaire est celui de la carotte, du salsifis, du gaillet et du trèfle blanc en sol avec profondeur d'humus, une bonne humidité et une bonne exposition au soleil en été, permet la culture de légumes racines, de bulbes aromatiques, de céréales, de salades (laitues et chicorées cultivées), d'artichaut et d'aromates potagères.
  • BIOTOPE ARBORICOLE à POIRIER CHENE un biotope arboricole avec rosacées des milieux secs et ensoleillés comme le poirier, le cognassier, l'aubépine, l'abricotier, l'amandier, le prunier, le mirabellier, le prunier...
  • BIOTOPE ARBORICOLE à MERISIER FRÊNE SUREAU si je veux produire des ciboulettes et des bulbes, je vais plutôt chercher un biotope à sol plus profond, riche en argile, humide et drainant ; l'agroforesterie correspond très bien à cette possibilité culturale dans sa strate de sous-bois. Dans ces milieux, l'ail s'associe à des aromates de sous bois comme la benoîte urbaine, le lierre terrestre, le géranium, l'alliaire, la berce, l'épiaire des bois et des légumes racines comme le pissenlit

les cultures optimales : les aromates

les cultures optimales potentielles du milieu de la plante :
*
* carotte (pour les huiles essentielles et les graines).

les cultures potentielles

NOIX
* les arbres à coques : amandier, abricotier, noisetiers, oliviers, noyers.
dans une prairie claire ou dans un écosystème agroforestier, des fruitiers à noix grasses peuvent être plantés pour la production d'huile.

FRUITS
* les fruitiers : genre prunus : prunelles, prunes, abricots, amandes, cerises; poiriers, cognassier, aubépine.
* les baies : mûres, baie de sureau, prunelles, mirabelles, aubépine, fraise des bois.

LÉGUMES
* les légumes feuilles : salade, chicorée, salsifis, pissenlit, oseille sp., mâche (en culture hivernale), mauve, violette, pensée.
* les légumes racines : carotte, salsifis, pissenlit, chicorée, scorsonère

FLEURS
quasiment toutes les fleurs du biotope, en particulier rosacées, astéracées, alliacées.

AROMATES
* les aromates : allium sp, ail, poireau, oignon, origan, achillée mille feuille, armoise, thym serpolet, spirée filipendule, violette, oseille sp., benoîte urbaine.

MÉDICINALE
* les plantes médicinales

CHAMPIGNONS
* les champignons gourmets : pleurote du panicaut
* les champignons médicinaux

ANIMAUX
* lapin
* fromage : caprin, ovin, bovin (saisonnier)
* cricket, sauterelles, mante, fourmis
*

SYLVICULTURE
* bois d'oeuvre et d'ébénisterie
* brf de prunellier, aubépine

DENSIFICATION DE BIOTOPE - ENRICHISSEMENT

les plantes compagnes potentielles 

*
*
+ plantes à bulbes
ails, oignons, poireaux,

+ plantes à fleurs bulbeuses

+ plantes calmantes adoucissantes cicatrisantes : plantains sp., pâquerette, calendula, arnica, camomille, marguerite, violettes sp., pensées sp., mauves sp., lavatères sp., hibiscus

+ fraise des bois, potentilles sp.,

+ mâche (couverture de sol en hiver)

PARACULTURE

CULTURE REGENERATIVE D'AIL sauvage

La Paraculture est la culture cueillette régénérative de pantes sauvages comestibles, directement dans leur milieu sauvage. La culture favorise la multiplication spontanée de la plante sauvage comestible directement dans son milieu (par semis et/ou par multiplication végétative). La cueillette respecte la régénération de la plante et son environnement. Les outils de culture et de cueillette respectent la physiologie de la plante, et préserve la santé des humains. L'aménagement optimise les conditions naturelles du milieu favorables à la culture régénérative des ressources paracultivées.
La réintroduction de plantes cultivées dans leur milieu sauvage est en expérimentation (culture régénérative d'ail cultivé).

CUEILLETTE ET MULTIPLICATION

Multiplication de la plante

bulbilles de l'inflorescence d'ail des vignes sauvage
Pollinisation :

inflorescence : juin
maturité des bulbilles : juillet

La voie de dissémination :
multiplication végétative :
cornes du bulbe
bulbilles de l'inflorescence
graines de fleurs

Techniques de Multipication végétative à faible coût (MVfc):
division des cornes (clonage)
semis des bulbilles
diversité génétique : semis graines

L'éthique holistique

Naturalité, Biodiversité, Humanité.
*
*
*
*

FORET JARDIN 

expériences de terrain à la forêt jardin d'Uchon


  • Le biotope rocheux : La barrière rocheuse, biotope à houlque laineuse, digitale pourpre, orpin, genet, chêne sessile (ensemencement été automne 2017)
  • Le biotope à Carottes
  • Le biotope à Fraise automne 2016
  • Le biotope à Merisier
  • Le biotope à Poirier - Chêne - houlque laineuse



Les clés de design écosystémique

L'aménagement holistique de l'écosystème cultivé
* conditions favorables d'implantation
* corridors écologiques
* croissance
* maturité et optimum
* sénescence et régénération de biomasse
* évolution de la biodiversité

PHOTO/ croquis d'aménagement

Implémentation de terrain

Photo d'aménagement de terrain
*
*
*

PHOTO de la plante dans son biotope paracultivé/ croquis d'aménagement

CUISINE SYNERGIQUE dans le biotope de l'Ail

les propriétés de la plante
*
*
*
*

le rôle écologique de la plante dans l'écosystème
* vermifuge et nématicide
*
*

la valeur nutritive de la plante
*
*
*





POLYCULTURE et AGROFORESTERIE

le biotope héliophile de l'ail est propice à la culture d'aromates et de céréales vivants en milieux secs et ensoleillés, avec des contrastes hiver/été forts.

le biotope champêtre de l'ail est propice  la culture d'aromates, de céréales, de liseron (convolvulacées) et de légumes racines (carotte, salsifis, chicorée). Les aromates exaltent les parfums des légumes racines grâce aux échanges dans l'air et surtout dans le sol par voie gazeuse et lipidique.


le biotope forestier de l'ail est propice à la culture associées de cerises, de baies de sureau, de prunes et d'aromates des sous bois comme la benoîte urbaine, l'aigremoine eupatoire, le géranium et de légumes racines comme le pissenlit.


le biotope de l'ail n'est pas favorable à la culture de ******



POLYCULTURE ail, poireaux, plantain lancéolé, céréales, liseron, aromates (origan, achillée, thym serpolet, armoise), carotte, salsifis, pissenlit, chicorée, laitue, scorsonère, épervière, tournesol, topinambour, marguerite, centaurée, artichaut, cirse, panicaut champêtre, poirier, merisier, cerisier, sureau, fraise des bois, berce, ortie, trèfle rose, trèfle blanc, lotier corniculé, vesce, luzerne.