24 janv. 2015

Le biotope de la mâche.

mâche sauvage, sur les berges d'un ruisseau inclinées à 75°, en partie basse, où s'accumule la matière organique. 


La Mâche, valerianella olitoria, valerianella locusta, aussi appelée Doucette, est une salade d'hiver. 

On la consomme sauvage ou cultivée.

Elle pousse dans les lieux sableux, limoneux, à forte humidité atmosphérique, sur les bords des chemins, les fossés, les berges des ruisseaux et même des arènes granitiques et rocheuses, les dalles rocheuses, les pieds des falaises.

La mâche peut donc pousser aussi bien à l'horizontal qu'à la verticale, dans les plaines alluviales comme dans les lieux fortement pentus et accidentés, voir rocheux.

En milieu anthropisé, on la retrouve dans des lieux incultes, les
talus, les jardins retournés, les chemins, les jachères, les jardins, les vergers et les cultures maraîchères.

Il existe des variétés des plaines, des montagnes et de nombreuses variétés littorales, notamment océanique ou méditerranéenne.

Là où il y a érosion et humidité, la mâche est susceptible de s'implanter. La plante vie dans des sols à faible pouvoir de rétention, souvent complètement délavés et destructurés, du à l'érosion et au lessivage, qui laissent des dépôts de matières minérales, notamment de la silice.

Les ressources en humus sont temporaires et essentiellement apportés par les graminées, les limons et les crues. Cette érosion peut être due à des crues, des inondations saisonnières, des pluies battantes, des érosions rocheuses, des sols en pente, des sols drainants ou un travail du sol, un excès d'arrosage et de labour.
mâche des carènes
valerianella carinata

Les stations alluviales ou co-alluviales riches en limons sont des lieux privilégiés pour cultiver la mâche des jardins.

La mâche partage des caractéristiques proches de la vigne; on retrouve d'ailleurs de la mâche spontanée dans les vignes, notamment les variétés Mâche des carène et la Mâche naine.

Il existe plusieurs variétés de mâches qui s'adaptent des sols drainants au sol compactés, des sols sableux ou sol rocheux, des sols acides au sol très calcaire, de stations humides aux stations sèches. Elle a une préférence pour les sols riche en limons, en silice et en calcium.

Les Valerianellas sont de la famille des Valérianacée, comme la Valériane.

Toutes les espèces de mâches sur Tela Botanica.