Message à l'attention des lecteurs-rices.

Bienvenue :-)

Le Blog-notes Permaforêt.blogspot.com m'aide à rassembler mes idées, observations, lectures et réflexions ... Depuis 2010, beaucoup de chemin parcouru. Cette base de travail est maintenant synthétisée, actualisée, corrigée et retravaillée pour le livre "Cultiver avec le Vivant", date de mise en ligne depuis hiver 2018, et remplace petit à petit le blog.

Les publications ont vocation a inspirer celles et ceux qui le souhaite, et non a servir de référence scientifique. Merci pour votre tolérance et votre bienveillance.

Natacha.

29 mars 2018

BIOTOPES 2018

LES BIOTOPES A L'ETUDE EN 2018


LES BIOTOPES DE PRINTEMPS

L'Oseille sanguine

Le Houblon ( turion/asperge)

Le Groseillier à maquereau
La Violette
L'Origan

LE SUIVI DES BIOTOPES

L'Ail
Le Safran

La Fraise des bois

















7 mars 2018

Des nouvelles de Permaforêt

Bonjour à toutes et à tous,



Les plantations


Le Printemps s'annonce, les bourgeons de prunelliers, d'aubépines et de poiriers sont déjà gonflés. Heureusement, un refroidissement mi février a calmé le jeu. Le Printemps s'annonce comme un printemps, très propice aux floraisons de prunelliers, merisiers, pommiers, aubépines etc... Pour la fructification, cela dépendra du gel tardif ou pas.

Cet hiver, nous avons planté une 70 aine d'arbres fruitiers dans les écosystèmes d'accueil : des pêchers, nectarines, brugnons, amandiers, poiriers, nashis, cerisiers, néfliers... qui viennent compléter les 300 arbres de l'année dernière et ceux de la forêt... bref, on ne les compte plus, on les plante. La majorité des arbres de variétés domestiques replantés en forêt depuis 3 ans se sont bien implantés. Certains ont gelés, les francs reprennent alors du porte greffe. Le plus dommageable est sans conteste la sécheresse d'août et le gel de mai. Le choix du porte greffe sur franc est indispensable, les autres meurent évidemment. Disons que les pertes sont de l'ordre de 5 %. Je ne suis toujours pas réconcilier avec la greffe... qui n'a que des inconvénients en forêt jardin; la greffe sur jeunes sauvageons à la rigueur... le marcottage, le repiquage ou le semis ok;  et surtout : la levée de dormance spontanée est bien plus pertinente.

Les aménagements des petites retenues d'humus en branchages porte leur fruit. Wahou, je suis étonnamment surprise de la qualité du sol en seulement 2 ans!! Il y a de l'argile, de la capillarité et le sol c'est du beurre jusqu'en profondeur. Cet hiver j'ai planté les arbres fruitiers comme des petits pains. 

L'itinéraire d'aménagement-plantation dans les biotopes forestiers s'affine, ainsi que la distribution d'eau par les haies de branches/mousses/humus/lichens/champi... Je le partagerai en détail au mois de Mai dans l'Atelier Régénération du Sol.