PARACULTURE


fruticée sauvage dans le morvan - terrain Permaforêt

La Paraculture* est une pratique résiliente de culture cueillette en forêt. Cette pratique des peuples des forêts, entre cueillette et culture sauvage, préserve les ressources naturelles tout en favorisant la régénération spontanée des plantes cueillies en lisière forestière, leur productivité et leur abondance pour l'alimentation humaine.


La Paraculture est un terme employé par l'ethnobotaniste Edmond Dounias, en 1996, lors de son étude sur la forêt-culture des ignames sauvages par les Pygmées Baka dans les écotones forêt-savane du Cameroun.

"La Paraculture est ainsi définie comme une manipulation sociale de la plante sauvage visant à en favoriser le renouvellement. La finalité n'est point d'en faire une plante cultivée, mais d'en rationaliser la production tout en la maintenant dans son environnement naturel." "Dans une forêt jeune, de 30 à 40 ans, un relevé sur 1 hectare démontre que la paraculture augmente fortement le nombre de pieds d'ignames spontanés comestibles " (ndlr de 112,5 pieds de tubercules comestibles en semis spontané sauvage à 409 pieds en paraculture, soit une augmentation de 3,6 fois sa productivité)"."Un suivi sur plusieurs années de la production de cette parcelle a montré également une augmentation substantielle de la taille des tubercules des pieds d'ignames ayant bénéficié de la paraculture."

Homme et Plantes sont ainsi mutuellement bénéfiques.

Nombre de peuples de cueilleurs-chasseurs ou de sociétés d'agriculteurs pratiquent ou ont pratiqué cette méthode de cueillette régénérative à travers le monde, en Afrique, en Amazonie, en Australie, en Océanie, en Chine et au Japon...

verger traditionnel régénéré en verger sauvage - en Côte d'Or

En Europe, on trouve aussi l'essentiel des espèces sauvages comestibles dans les prairies, en bordure de forêt et en lisière forestière, dans les landes et les fruticées, comme les fruits sauvages, les légumes racines, les légumes feuilles, les vignes, les plantes aromatiques et médicinales, les champignons et le miel.

Comment s'inspirer des pratiques de la paraculture traditionnelle des forêts tropicales pour l'adapter aux forêts tempérées, en optimisant ses principes par un design permacole ? Et inventer de nouveaux outils de culture et de récolte qui s'adaptent à la plante et qui respectent l'ergonomie de l'homme ?

La pratique de la Paraculture en milieu tempéré fait partie des expérimentations pilotes à Permaforêt. C'est le premier projet de paraculture en Europe.

récoltes de fruits, de noix, de rhizomes et de champignons sauvages paracultivés en forêt - à Permaforêt


formation forêt-jardin




article d'Edmond Dounias sur la tarrière à igname