17 avr. 2015

Le biotope du Sureau noir et de l'Oreille des Bois.



Le Sureau noir, Sambucus nigra, fait partie de la famille des Adoxacées; comme les Viornes. C'est un arbrisseau très odorant et mellifère, dont on peut faire du miel. C'est un des arbustes sauvages très connu dont on consomme les fleurs (sans la corymbe) en salade, en tisanes, en beignet, et les fruits en tarte, en gelée, en confiture, en vin au goût de muscat, en vinaigre... Les sureaux sont des arbrisseaux des zones forestières fraîches et humides.

Il existe trois espèces de sureaux en Europe: le Sureau noir, Sambucus nigra (comestible), le Sureau Rouge en montagne, Sambucus racemosa, et le Sureau hièbles (toxique), Sambucus ebulus.

Le Sureau noir s'adaptent à 7 types de végétation selon les milieux. On le trouve aussi bien dans les clairières et les fruticées, notamment de prunelliers, dans les remblais et les zones agricoles, dans les ripisylves et les zones humides des sous bois. Il tolère des sols basiques ou acides, riches en eau et en azote. 

Le biotope cultivé du Sureau est propice à l'apiculture, la pisciculture, l'héliciculture, l'herboristerie, la parfumerie, le maraîchage, l'arboriculture, la myciculture, la viticulture, la sylviculture, l'écoconstruction, la vannerie et la phytoépuration.
: sureau, viorne, pommier, prunier, cerisier, merisier, noisetier, noyer, frêne, peuplier, tilleul, aulne, saule, osier, cornouiller, grande graminée, roseau, ronce, rosier, houblon, vigne, violette, primevère, alliaire, ail des ours, fraise des bois, oseille, cerfeuil, égopode, bardane, angélique, reine des prés, ortie, oreille des bois, pézize veinée, morillon, morille, mousseron, agaric, volvaire, pleurotes.

Mais le milieu du Sureau n'est pas propice à l'élevage de bétail ou de gibier, la végétation est toxique notamment pour les cochons, les vaches, les moutons, les chèvres, les chevaux, les ânes, les rongeurs et les lapins.
La végétation est favorable à l'élevage de poissons, de volailles ou à l'héliciculture (escargots) dans les milieux humides, ombragés et forestiers.
La végétation est favorable à l'apiculture dans les milieux plus exposés, plus ouverts et plus ensoleillés, comme dans les fruticées et les taillis de prunelliers, en veillant à garantir de bonnes conditions de vie aux animaux, en choisissant des zones protégées de l'humidité pour les volailles et les abeilles par exemple.

La disponibilité de la ressource en eau et l'humidité ambiante semblent bien plus déterminantes pour définir un optimum écologique que la structure du sol, sa granulométrie ou son Ph, car le Sureau noir est très ubiquiste: il vit dans 7 biotopes différents. Le biotope du sureau est peuplé d'une végétation mellifère et odorante aux propriétés médicinales parmi les plus recherchées. Le sureau est lui-même très parfumé. Découvrez l'univers rafraîchissant et parfumé du sureau noir.

Sur le plan pédagogique, je mentionne l'ensemble des possibilités agricoles. Sur le plan éthique, je cautionne uniquement un élevage en plein air qui laisse les animaux en vie!... je vous laisse faire le tri ;-)... il reste 5 activités: les oeufs, le miel en apiculture naturelle, la laine, l'élevage de conservation et les écuries de loisirs, de refuge. J'émets une certaine réserve à la sylviculture et une opposition totale à la déforestation. 

#SUREAU #EAU #APICULTURE #PISCICULTURE #HÉLICICULTURE #MYCICULTURE #ECOCONSTRUCTION #CHAUME #VANNERIE # PHTYOEPURATION #HERBORISTERIE #PARFUMERIE #SYLVICULTURE #ARBORICULTURE #VOLAILLE