30 juin 2014

le biotope des cucurbitacées, melon, concombre, cornichon

ACTUALISATION 2017 >>>en cours

Proposition d'acclimatation des cucurbitacées comestibles (melon, concombre, cornichon) dans le biotope de la bryone (toxique) bryonia dioica et du concombre d'âne (toxique) ecballium elaterium.

Expérimentation de culture de melons rustique en agroforesterie tempérée.


Ancienne version :
LA BRYONE
bryone en bordure forestière et dans le verger.

23 juin 2014

Les vergers en friche: une leçon de vie - évoluer vers un compagnonnage synergique.

verger en friche, noyers cultivés et noyers spontanés
Les forêts et les vergers en friche sont devenus nos terrains d'observation privilégiés depuis 3 ans. Nature sauvage et nature cultivée y cohabitent, parfois de manière inattendue.

Tout verger laissé à lui-même retourne spontanément à l'état naturel de santé, qu'est celui de la forêt, à travers des processus régulateurs.

Lorsqu'on leur en laisse l'occasion, les plantes optent spontanément pour des stratégies de mutualisation plutôt que de compétition. A découvrir!

Petit à petits, graines, plantes spontanées, rejets, oiseaux, petits mammifères reviennent habiter ces milieux abandonnés... ils réactivent la synergie de la biocénose du verger.

L'observation in situ et la compréhension des rôles de chacun peuvent nous aider à diversifier, optimiser et densifier les vergers cultivés.

Les stratégies de mutualisme développées alors par les plantes des vergers en friche sont une véritable leçon de vie.

La phytosociologie est l'opportunité pour les permaculteurs de réconcilier verger, potager, plantes cultivées et plantes sauvages dans une petite parcelle de 500m². Une aubaine pour les amateurs de jardinage urbain comme pour les permaculteurs-rices de forêt nourricière de voir un verger fructifier, en pleine santé et sans efforts, ou presque.


18 juin 2014

Bases de données pour les biotopes et les biocénoses du verger forestier, la fruticée.

Qu'est-ce qu'un biotope?

Le biotope est un milieu vivant, un habitat, un écosystème à part entière. Ce milieu héberge un ensemble d'êtres vivants composant la biocénose: flore, faune, fonge et des populations de micro-organismes. Un biotope et les biocénoses qu'il accueille forment un écosystème caractéristique et dynamique.

carte forest change gain&loss, france 2013-données sattélite.
http://earthenginepartners.appspot.com/science-2013-global-forest

forest cover gain 2000-2002
De manière générale, tout système naturel laissé spontanément à lui-même, en l'absence de perturbations, retourne spontanément vers l'état de santé qu'est la forêt, à travers des processus régulateurs. En effet, la Nature est tout sauf stable. Elle se régénère en permanence, se transforme, évolue, dans un perpétuel continuum vers la forêt, elle-même un écosystème dynamique. La fruticée est un des exemples de biotope de transition vers une forêt pérenne de type chênaie ou hêtraie.
forest cover loss france 2000-2002

Les incendies, la pâturage, l'agriculture de grands champs, les tempêtes, la sécheresse et la coupe de bois sont des facteurs limitants pour la forêt.

En Permaculture, comprendre le fonctionnement dynamique et écologique du biotope de la fruticée permet de designer des vergers et des forêts nourricières proches de leur milieu naturel sauvage.

5 juin 2014

Les mousses et le monde discret des bryophytes.

Les bryophytes ont été les premiers végétaux à conquérir doucement le milieu terrestre. Leur habitat de prédilection sont les milieux humides des sous-bois et les tourbières. Elles s'accrochent sur les faces nord de l'écorce des arbres, sur les rochers et sur les toits ombragés. La culture japonaise en fait même l'éloge dans ses jardins zen. Consultez notre article "L'éloge de l'ombre et de la lumière" .
fleur de mousse
Il existe des centaines de variétés différentes. Certaines mousses sont des organismes pionniers qui
avec les algues, les lichens et des bactéries contribuent à fixer, protéger ou créer les sols. Les spaignes sont des mousses de tourbières. Ce sont des plantes couvre-sol qui gagnent du terrain grâce à des rhizoïdes plutôt que des racines. Les mousses fleurissent pour se reproduire. Les fleurs de mousses sont minuscules mais tout de même visible à l'oeil nu avec une loupe. Les mousses sont fascinantes: elles peuvent survivre déshydratées pendant plusieurs mois puis revenir à la vie avec la pluie, comme une éponge. On appelle ce phénomène : la reviviscence. Les seuls autres organismes vivants capables de se revivifier sont les lichens.