30 sept. 2013

La standardisation du vivant: une stratégie industrielle contre nature.


L'agriculture intensive: dominer pour mieux contrôler!

>>> L'agriculture domestique et intensive visent à adapter la plante au goût du consommateur, aux
machines agricoles et aux machines de transformation alimentaire industrielle. Nous favorisons les ressemblances, le clonage, l'autogamie des plantes... Pourquoi?

Cet acte favorise la production de gros fruits de même aspect, de même calibre et en quantité industrielle pour faciliter le travail des agriculteurs, la transformation des produits par les machines industrielles et pour le conditionnement des produits pour le transport.

Tout ceci se fait au détriment de la diversité et de la santé des plantes. Nous déforestons massivement pour aménager des champs de grandes cultures monoplant. Nous ravageons la faune et la flore du sol, brisant ainsi la chaîne alimentaire dans ses bases nutritives.

Nous nous permettons de détruire des stratégies d'adaptation efficaces depuis plusieurs milliers d'années, par méconnaissance, manque de curiosité, par négligence mais surtout par prétention. Le profit de firmes peu ou pas concernées par les causes environnementales ou humanitaires accentuent le phénomène: la production agroalimentaire primant sur le respect des écosystèmes.

L'histoire nous apprend qu'il y a toujours un retour de bâton lorsque l'on joue aux apprentis sorciers... les famines en sont un exemple. 

Consultez en direct la production et la consommation des fruits & légumes dans le monde et en France: http://www.planetoscope.com/agriculture-alimentation/fruits-legumes


26 sept. 2013

La biodiversité et l'allogamie: deux stratégies d'évolution chez les angiospermes.


Dans la nature, les angiospermes, communément appelés "plantes à fleurs" regroupent les arbres
 fruitiers, les légumes, les céréales et les plantes à fleurs en général.  Ils représentent la majorité des espèces sur la planète, soit 250 000 à 300 000 espèces. Ils seraient apparus il y a plus de 140 millions d'années. Leur biotope de prédilection sont les forêts.

Ils sont donc d'une importance capitale sur Terre et aussi dans nos assiettes: ils représentent l'essentiel de notre alimentation directement, ou indirectement.

Au cour de leur évolution sur Terre, les plantes et les arbres angiospermes ont mis en oeuvre des stratégies de polymorphisme et de diversification pour encourager une diversité génétique qui leur permet de s'adapter sans cesse à de nouveaux terrains, de rentrer en communication avec des micro-organismes et le réseau fongique du sol, de s'adapter à un milieu dit "compétitif" ou à un stress, de se soigner en cas de blessures par les éléments, les animaux, les parasites et les maladies.

C'est cette capacité à s'adapter et à collaborer avec d'autres organismes qui leur confère cette longévité dans l'évolution, et leur caractère majoritaire sur Terre aujourd'hui. L'adaptation est la clé de compréhension du végétal, elle est de la même importance que la mobilité chez les animaux.

22 sept. 2013

Micro-organismes EM et bokashi

Ah! L'Automne! Les températures redescendent en dessous de 20°C, les soirées se rafraîchissent et nous faisons les premiers feux de bois. Dès le premier coup de vent, la forêt se pâme de son manteau de feuilles mortes. Et avec elles, les premières effluves des fruits qui fermentent sur le sol. La vie microbienne bat son plein!

C'est le moment opportun pour faire son bokashi d'automne qui va nous servir à renforcer les forces immunitaires et anti-oxydantes du sol pour l'hiver et aider l'arbre et les plantes à lutter contre le stress du froid, des blessures, du gel et de l'excès ou du manque d'eau.

9 sept. 2013

Spécial champignons japonais!

Champignons et cuisine japonaise.


Article bientôt à lire!
Recette du Nabe aux Shimeiji.
Recette du Eryngii au beurre et à l'échalotte.



Des champignons japonais qui poussent aussi en France? Entre climat méditerranéen et froid alpin, découvrez où trouver des champignons japonais....en France!ou leurs proches cousins comestibles.
La pleurote du panicaut, la pholiote changeante, le polypore en touffes, les lentins du chêne, le champignon noir ou oreille de judas, le tricholome caligatum... mais qui sont-ils?

8 sept. 2013

Compost tea: Un thé pour vos plantes?

Les bienfaits de l'agriculture fermentée

Les ferments actifs sont bénéfiques pour le sol, les plantes et la flore intestinale des animaux. Au même titre que l'on qualifie l'alimentation à base de plats fermentés de "probiotique", on pourrait appeler cette apport d'intrants en agriculture biodynamique, l'agriculture probiotique.

Ils activent les défenses immunitaires et stimulent la croissance des plantes en accédant à des nutriments et à des bactéries faisant partie des micro organismes dits "efficaces", non pathogènes.

<< Biodynamic cultivators stimulate plant growth and enlive compost and manure heaps with "activated ferments" of select plants: Oak bark, Dandelion, Yarrow, Stinging Nettle, and Valerian.
The preparation of these activated ferments may seem bizarre, yet they are very potent and virtually magical in effect when concocted correctly and applied in homeopathic dilution as described elsewhere in this article.
>> Robert Nelson http://www.rexresearch.com/agro2/0agro1.htm#biodferm

Mycorhizes: boosteurs de croissance pour vos arbres et vos légumes!

Illustration dans le manuel de permaculture de Sepp Holzer

La plante dispose d'un système racinaire limité en superficie et en diamètre. Lorsqu'elle ne peut plus
 accéder seules aux nutriments en quantité suffisante dans les quelques millimètres autour de ces racines, elle cherche à étendre son périmètre au delà de la rizhosphère.

C'est alors qu'elles cherchent à développer une collaboration avec des organismes du sol, dont les champignons, pour étendre son réseau de captage d'eau et de nutriments jusqu'à plusieurs centimètres autour de leurs racines. Il existe au moins deux types de symbioses: exogène - autour de la racine ou endogène - pénétrant la racine.

Les champignons disposent d'un réseau fibreux extrêmement vaste et très fins dans toute la mycrhizosphère. Leurs filament, appelés hyphes, font de 3 à 15 microns. Ils peuvent couvrir une superficie de plusieurs kilomètres et se glisser dans les plus fins interstices des roches et capter les nutriments même peu mobiles comme le phosphore, le potassium, le cuivre, le zinc, le magnésium, le silicium... Les champignons fournissent également des enzymes protectrices, défensives ou inhibitrices selon les besoins de la plante. Une réelle communication chimique, gazeuse et sonore s'établit alors pour réguler ces échanges proboitiques.

Les recherches ont montré qu'en condition normale, hors agriculture chimique, les relations symbiotiques entre plantes, arbres et champignons mycorhiziens sont plus fortes lorsque la teneur du sol en phosphore soluble est modérément faible. En effet, lorsque le sol est appauvri, les mycorhizes aident à l’absorption du phosphore en prolongeant la zone d’absorption hors de la zone appauvrie en phosphore. Les plants de pin mycorhisés par exemple absorbent 2 à 3 fois plus d'azote, de potassium et de phosphore (Hatch). Les plantes mycorhisées trouvent même qu'il est plus avantageux de dépenser leurs ressources carbonées pour favoriser la croissance de la mycorhize plutôt que de favoriser la croissance de leur propre système racinaire. (Jackson & Manson). Les plants mycorhisés sont plus grands, plus forts et plus résistants aux maladies du fait de cette symbiose bénéfique.

Champignons : Cueillir, Cuisiner et Conserver les champignons comestibles.

Partie 2: La cueillette des champignons sauvages




La cueillette des champignons est un vrai plaisir gourmand qui comporte des risques.
Il faut toujours être accompagné d'un fin connaisseur, pharmacien, guide de montagne ou mycologue.

Veiller également à préserver la biodiversité des lieux en cueillant modérément (1 panier par sortie et par personne) et seulement les années productives avec les bonnes pratiques. Contrairement aux idées reçues, ne disposez pas les restes de vos champignons autour du champignons cueillis: c'est de la matière morte en décomposition qui va attirer les organismes mycophages qui mangent des champignons. Mettez les plus loin et refermez immédiatement le trou dans la terre avec votre main en redisposant quelques feuilles mortes sur le dessus. Evitez de piétiner les lieux autour car le mycélium aime se développer dans un sol léger et supporte mal d'être tassé car cela coupe les fibres de sa toile et cela écrase les bactéries avec lesquelles ils collaborent pour extraire les minéraux.

L' agriculture intensive chimique, l'urbanisation, la déforestation, le piétinement des marcheurs ou les ravages des sangliers sont les causes principales de la disparition des champignons.